Les choux de bruxelles comme vous ne les avez encore jamais aimés!


Après la folie du kale en 2014, voici celle des « brussels sprouts » dont le nom, je vous l’accorde, n’est pas très glamour en anglais… Les choux de Bruxelles, c’est LE légume 2015 dans tout restaurant américain qui se respecte! Il faut dire qu’ils possèdent des nutriments protecteurs, en plus d’être une excellente source de vitamines, minéraux et de fibres. Brussels sprouts au bacon, au sirop d’érable, à la plancha, vapeur etc… La liste est longue !

Certains restaurants sont même réputés juste pour leur manière d’apprêter ce petit légume dont personnellement je ne raffolais pas jusqu’à ce que je goûte à ceux du restaurant Ilili* à New York. Une bombe ! Et je ne suis pas la seule à le penser. Il vous suffit de taper « Brussels sprouts Ilili » dans google et vous saisirez la mesure de mes propos ! « best ever », « Just had the Brussels Sprouts at ilili two nights ago and have been dreaming about them ever since », « I love ilili for life-changing Brussels Sprouts »… Come on !choux de bruxelles

En lisant ces lignes, je pensais que les internautes exagéraient… En sortant du restaurant, je me suis dit que ces affreux petits boursouflés auraient désormais leur place au panthéon des légumes ! Suivez la recette et vous serez envoûtés par ces petits choux, la douceur des figues, l’onctuosité du yaourt et le croquant des noix de pécane… ! Et surtout, dites-moi si cette recette vous a fait changer d’opinion à leur propos !

Recette pour 4 personnes

Ingrédients

Coulis de figues :

Yaourt à la menthe :

Marche à suivre

  1. Préparer les choux. Oter les feuilles superficielles si elles sont abîmées ainsi que le pédoncule. Couper les choux en deux. Les faire rôtir une dizaine de minutes, en les retournant régulièrement, dans une poêle dans un peu d’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils soient brunis, presque grillés. Assaisonner de vinaigre balsamique et de sel. Ajouter les noix et les canneberges. Bien mélanger et réserver.
  2. Parallèlement, préparer le coulis de figues. Porter à ébullition l’eau et la confiture de figues puis mélanger.
  3. Confectionner le yaourt à la menthe. Mélanger le yaourt aux feuilles de menthe et assaisonner de sel.
  4. Dresser les choux sur 4 assiettes, verser le coulis de figues et le yaourt à la menthe. Servir avec d’autres plats comme mezze ou comme accompagnement d’une viande parfumée (agneau, merguez).

Recette fortement inspirée par:

*Ilili

236 5th Ave

Flatiron District

New York, NY 10001

Tel (212) 683-2929

www.ililinyc.com




Petits choux, gougères et compagnie...


gougèresSi on me demandait de mentionner mes plus beaux souvenirs d’enfance, celui-ci en ferait partie: la fabrication des petits choux. J’adore la pâte crue, j’adore façonner les petites boules à l’aide d’une cuillère et de mon index et ensuite lécher la spatule et le fond de la casserole… Bref, malgré les années qui passent, j’aime toujours autant! En plus, c’est magique de voir comme les choux gonflent. Un vrai tour d’alchimiste! Ca demande un peu de biceps pour bien mélanger la pâte mais à part ça, ce n’est pas sorcier si on suit bien la recette et le résultat est très satisfaisant! Une fois les choux cuits, on peut les décliner version sucrée ou salée en fonction de ses envies: à la crème, au chocolat, au saumon fumé, au fromage frais aux herbes, au jambon et moutarde… On peut également incorporer à la pâte du fromage râpé. Et alors cela devient une gougère, un amuse-bouche idéal et original pour l’apéritif car il se prépare à l’avance et se réchauffe à la dernière minute. C’est précisément la recette de la gougère que je vous dévoile ici.

Pour des petits choux sucrés, je vous renvoie à la recette de Ségo: une histoire de petits choux. D’ailleurs, vous verrez que nous avons un souvenir très semblable en relisant son introduction… Ah les souvenirs familiaux…

Recette pour une trentaine de gougères

Ingrédients

Marche à suivregougères avant cuisson

  1. Mettre l’eau, le beurre et le sel dans une casserole sur le feu. Porter à ébullition.
  2. Retirer du feu et verser la farine en une seule fois. Mélanger rapidement à la spatule en bois en prenant soin de ne pas laisser de grumeaux. On obtient une pâte appelée « panade« .
  3. Remettre sur le feu. Faire sécher la panade en remuant continuellement avec la spatule en bois, jusqu’à ce qu’elle se détache des parois de la casserole et qu’elle forme une boule souple. Retirer du feu. Attention, il faut bien faire sécher la panade avant d’y ajouter les œufs sinon la pâte ne prendra pas!
  4. Incorporer les œufs 1 à 1, sans cesser de travailler énergiquement entre chaque oeuf, à la spatule en bois si vous faites le mélange manuellement, sinon à petite vitesse si vous utilisez un batteur électrique. Au début, l’œuf a du mal à s’incorporer, mais petit à petit celui-ci se mélange parfaitement bien à la panade. La pâte doit être lisse.
  5. La pâte à choux est prête à l’emploi. Elle doit-être utilisée immédiatement. Plusieurs possibilités s’offrent à vous: soit vous formez des petits choux avec la pâte obtenue que vous cuisez à 180°C pendant 25-30 minutes après les avoir enduits d’un mélange jaune d’oeuf-lait, puis les farcissez ou non. Soit vous suivez la fin de ma recette pour confectionner ce qu’on appelle des gougères.
  6. Ajouter le fromage et un peu de poivre du moulin.
  7. Dresser sur une plaque à pâtisserie munie de papier sulfurisé et à l’aide de 2 cuillères (ou comme moi l’index et 1 cuillère ;-)) des boules de pâte un peu plus petite qu’une balle de golf. Les enduire d’un mélange jaune d’oeuf-lait. Les cuire dans un four préchauffé à 180°C jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée et que les choux sonnent creux. Environ 25-30 minutes.
  8. Si vous faites simplement des gougères, le must est de les servir tièdes. Si vous souhaitez farcir les choux, laissez-les refroidir d’abord. Vous pouvez également les congeler pour une utilisation ultérieure.

Autres idées pour farcir / garnir vos choux: fromage aux fines herbes, saumon fumé et fromage frais, mousse de thon, rillette de truite fumée, fromage frais et pousses d’oignon, etc…




Velouté incroyablement crémeux au chou-fleur et pourtant si light!


chou-fleur

A priori, je ne serais pas très attirée par une soupe de chou-fleur mentionnée sur un menu… J’aime bien ce légume mais je n’en raffole pas non plus. Bon, c’est vrai qu’un petit gratin pomme-de-terre chou-fleur, c’est quand-même très très bon… Bref… L’autre soir, je n’avais pas vraiment le choix. Notre immense frigo américain était vide, mes 3 hommes affamés et à part quelques citrons et 2-3 trucs complètement disparates, il ne restait pas grand chose pour nourrir une tribu à part un énooooorme chou-fleur. Du coup, hop, j’ai tenté le coup. Et là, oh magie, ce fut incroyablement bon! Il n’en est pas resté une goutte!

Recette pour 4 personnes

Ingrédients

Marche à suivre

  1. Faire bouillir 1,1 l d’eau et y ajouter 2 cubes de bouillon. Mettre de côté 0.5 dl de bouillon chaud.
  2. Oter les fanes du chou-fleur et couper les tiges de sorte à ne garder que les bouquets.
  3. Faire cuire les petits bouquets 20 minutes dans le bouillon.
  4. Jeter l’eau de cuisson en égouttant le chou-fleur. Cela facilite la digestion.
  5. Replacer le chou-fleur cuit dans la casserole, mouiller avec le 0.5 dl de bouillon mis de côté. Ajouter le lait puis mixer à l’aide d’un mixeur-plongeur jusqu’à l’obtention d’une masse veloutée.
  6. Epicer selon vos goûts et envies: curry, poivre, paprika. Servir aussitôt accompagné d’une cuillerée de crème acidulée !



Salade de melon, avocat et mozzarella...une salade aux saveurs inattendues !


C’est LA salade été 2014 chez notre mère. Elle a surpris tous ses convives de l’été avec ce mélange coloré et totalement inattendu. D’abord sceptiques, nous avons tous été conquis. La salade est toute simple à faire mais demande des ingrédients bien sélectionnés et murs à point. C’est frais, fruité et léger, que demander de mieux en été ?! 

Recette pour 2 personnes en plat ou 4 en entréeSalade melon, avocat et mozzarella

Ingrédients

Marche à suivre

  1. Epépiner le melon, le peler et couper la chair en gros dés.
  2. Couper l’avocat en 2, ôter le noyau et la peau et couper la chair en gros dés.
  3. Couper la mozzarella en dés.
  4. Effeuiller le basilic, ciseler et incorporer à la salade.
  5. Ajouter le jus du citron. Parsemer de fleur de sel, poivrer, remuer. Et voilà, c’est déjà fini !

Astuce

Pour une variante entrée ou apéro sympa, former des boules d’avocat et melon à l’aide d’une cuillère parisienne. Utiliser 1 paquet de mozzarelline (billes de mozzarella). Servir dans des verrines.

Cette salade est inspirée d’une recette du Migros magazine du 7 juillet 2014, p.48.




Velouté de potimarron, croquant de châtaignes et bacon


C’est en me baladant chez Papilles que j’ai trouvé cette idée de garniture aux châtaignes et bacon et j’ai très envie de partager avec vous cette belle trouvaille. Oui, parce que c’est trop bon, que c’est vraiment tout bête à faire et que ça apporte LA petite touche en plus à une simple soupe à la courge. Je ne peux que vous conseiller de tester, vous verrez l’association courge/châtaignes/bacon est à tomber ! A servir aussi bien en verrine pour l’apéro, qu’en entrée ou en plat principal.

Recette pour 4 personnes

Ingrédients

Pour le croquant 

Marche à suivre

  1. Laver le potimarron et, à l’aide d’un grand couteau tranchant, le couper en deux. Retirer les graines et les filaments mais LAISSER** la peau. Puis, couper le potimarron en gros cubes.
  2. Hacher l’échalote grossièrement.
  3. Faire revenir l’échalote dans l’huile d’olive à feu doux dans une grande casserole puis ajouter les morceaux de potimarron, couvrir d’eau, saler, porter à ébullition et laisser cuire 25 min environ.
  4. Couper les châtaignes en 2 ou 4 morceaux.
  5. Faire dorer le bacon dans une poêle sans ajouter de matière grasse puis le mettre à égoutter sur du papier absorbant.
  6. Eponger la poêle, ajouter le beurre et faire rôtir vos châtaignes env 10min en les retournant de temps à autre. A la fin de la cuisson, remettre le bacon dans la poêle, mélanger puis éteindre le feu.
  7. Mixer le potimarron avec un peu de liquide de cuisson et rajouter-en progressivement pour obtenir la consistance que vous aimez. Arroser d’un trait de crème, poivrer, puis rectifier l’assaisonnement si besoin.
  8. Servir la soupe dans un bol et garnir du mélange châtaignes et bacon.

* vous pouvez remplacer le potimarron par de la courge butternut, également délicieux mais il vous faudra épelucher votre butternut.

** Oui on a tendance à l’oublier: il n’y a pas besoin de peler le potimarron! gain de temps assuré :)