Pavé de saumon, beurre citronné aux amandes et persil, brocoli rôti à l’ail


Parfois, il m’arrive de me décourager et de me demander si cela vaut vraiment la peine… à quoi bon sacrifier du temps pour rédiger une recette alors que je ne suis jamais certaine du nombre de personnes qui la réaliseront ?! C’est toujours un plaisir de partager une recette mais, ne le cachons pas, cela demande un certain effort. Refaire le plat pour noter précisément les quantités et la marche à suivre, photographier l’assiette avant de pouvoir passer à table, rédiger la recette en essayant d’être la plus claire possible, mettre en page l’article et enfin publier en espérant qu’elle séduira quelques lecteurs… tout un processus !

Et puis, comme si quelqu’un pouvait lire dans mes pensées, nous recevons de temps en temps un message comme celui-ci : ,,Je ne compte plus le nombre d’ingrédients découverts ou cuisinés pour la première fois. Mais le pâtisson en fait évidemment partie. Merci pour cette variété que vous amenez dans notre cuisine et sur notre table et qui fait le bonheur de notre petite gastronome.’’ Et voilà qu’un simple petit mot suffit à éliminer toute pensée négative et me rappelle que l’effort en vaut bien la chandelle ! Savoir qu’avec notre petit site, si modeste soit-il , nous arrivons à faire découvrir des ingrédients ou des manières de cuisiner à des internautes gourmands, me remplit de joie et me donne à chaque fois un nouvel élan. Je lance donc un appel: si vous testez une recette, ne soyez pas timide et n’hésitez pas à nous faire part de votre avis via les commentaires sur le blog ou sur facebook. On adore recevoir des retours, savoir si elle vous a plu, comment vous l’avez adaptée à vos goûts… ça nous permet de mieux nous situer, nous améliorer et nous motiver! 

Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous ma dernière découverte : le brocoli rôti ! Vapeur, au wok, en gratin, dans une quiche ou encore en velouté, je croyais avoir épuisé toutes les manières de le cuisiner. Et bien non ! Cela faisait un moment que je voyais passer des recettes de brocoli rôti sur le net et dans certains restos new-yorkais, alors j’ai voulu tester moi aussi. Et ce fut une révélation ! Passé au four, le brocoli est complètement différent du brocoli vapeur habituel: l’extrémité des bouquets devient étonnamment croustillante alors que le cœur est agréablement tendre…et ce petit goût d’ail grillé, mmh !  Tellement délicieux que je dois me contrôler pour ne pas tous les engloutir à la sortie du four, c’est dire ! 

Rôtis, les brocolis accompagnent à merveille ce pavé de saumon et son beurre citronné aux amandes et persil, une autre grande réussite. Le beurre apporte une touche croquante et savoureuse au filet de saumon simplement saisi. Un pur régal ! 

Pavé de saumon, beurre citronné aux amandes et persil, brocoli rôti à l'ail

Pavé de saumon, beurre citronné aux amandes et persil, brocoli rôti à l’ail

Recette pour 3 personnes

Ingrédients

Brocoli rôti à l’ail

Saumon et beurre citronné aux amandes et persil

Marche à suivre

  1. Préchauffer le four à 220°.
  2. Préparer votre brocoli : séparer les bouquets du tronc puis les découper en petites fleurettes de taille régulière. Rincer les fleurettes, les égoutter, puis les verser dans un saladier. Ajouter l’huile, la gousse d’ail pressée, saler, poivrer et bien mélanger le tout avec vos mains (c’est bien plus efficace). Disposer sur une plaque de cuisson sans que les fleurettes ne se chevauchent. Mettre au four et laisser cuire 25 min ou jusqu’à ce que les fleurettes soient dorées et tendres.
  3. Mettre le riz à cuire (optionnel).
  4. Ensuite, préparer le beurre : faire dorer à sec les amandes 2-3min, attention surveiller qu’elles ne brûlent pas. Hacher finement le persil. Dans un petit bol, mélanger à l’aide d’une fourchette le beurre ramolli, le persil et le zeste, saler, poivrer. Ajouter ensuite les amandes encore tièdes et le jus de citron, bien mélanger, goûter et rectifier l’assaisonnement si besoin. (OUI je sais c’est trop trop bon.)
  5. Eponger les pavés de saumon avec du papier absorbant. Saler et poivrer. Dans une poêle, faire chauffer une bonne cuillérée d’huile d’olive et saisir les pavés de saumon sur feu moyen-fort d’abord côté peau pendant 4 min, retourner et laisser cuire encore 3-4 min côté chair. (chez moi ça donne des pavés dorés et à peine rosé à l’intérieur).
  6. Disposer les pavés de saumon sur chaque assiette, garnir d’une belle noix de beurre aux amandes, ajouter les brocolis et le riz et servir sans attendre. Enjoy !

Recette inspirée d’un menu de Blue Apron.

Fleurettes de brocoli avant cuisson

Fleurettes de brocoli avant cuisson

Brocoli rôti à l'ail

Fleurettes de brocoli dorées à souhait




Gratin onctueux de pâtes au brocoli et aux lardons


Avec cette recette, je m’adresse avant tout aux parents ! Oui, c’est un plat tout bête, mais peu importe, la recette mérite d’être publiée ici car ce plat permet d’atteindre deux objectifs considérables quand on est un super-papa ou une super-maman: le premier avantage est que le brocoli, qui n’est pas forcément le légume préféré des enfants, passe tout à fait inaperçu dans ce gratin. Je dirais même qu’il devient tout à coup très intéressant pour les gourmands car il apporte une touche onctueuse très agréable… Pour vous dire, ce gratin que j’ai déjà fait plusieurs fois, nous a même valu la paix entre ,,Monsieur brocoli » et ,,Monsieur j’ai deux ans » ! Autre avantage précieux: il entre parfaitement dans la catégorie des plats complets qu’on peut préparer à l’avance. Et ni vu ni connu, même si on rentre tard, on n’a plus qu’à le glisser au four et on passe pour le roi/la reine de l’organisation. Par ailleurs, pour me simplifier la vie, je prépare directement la quantité prévue pour cinq adultes, ce qui me permet d’avoir deux repas de prêts, yesssss ! Et soit dit en passant, même les grands y trouvent leur compte, on n’a rien contre un petit plat régressif de temps en temps. Simple mais super bon!

Recette pour 5 personnes

Gratin onctueux de pâtes au brocoli et au lard

Gratin doré à souhait… Miam!

Ingrédients

Marche à suivre

  1. Préchauffer le four à 220°.
  2. Découper les brocolis en petits bouquets puis les cuire à la vapeur 9 à 12 min selon tendreté* souhaitée. (Conserver les côtes pour une soupe p.ex.)
  3. Cuire les pâtes al dente, égoutter, réserver.
  4. Dans un bol, mélanger énergiquement tous les ingrédients de la sauce (crème, lait, maïzena, sel, poivre, épices) à l’aide d’un fouet.
  5. Dans une grande poêle, faire revenir les lardons / le jambon découpé en dés. Quand les lardons sont dorés, éponger une partie du gras avec du papier absorbant, ajouter les bouquets de brocoli, saler légèrement, poivrer et bien mélanger, retirer du feu.
  6. Dans la même poêle**, ajouter les pâtes, la sauce et la moitié du fromage râpé et mélanger le tout.
  7. Verser dans un plat à gratin, répartir l’autre moitié de fromage par-dessus et enfourner pour env. 15 min de cuisson ou jusqu’à ce que le gratin soit bien doré.

* Si vous voulez obtenir l’effet ,,brocoli se défait en partie et apporte touche onctueuse’’ compter env. 12min.

** Si la poêle est trop petite, mélanger dans la casserole qui a servi à la cuisson des pâtes. Mais attention de ne pas louper cette étape, il est important de bien pouvoir mélanger tous les ingrédients avant de verser le tout dans le plat à gratin.

Gratin onctueux de pâtes au brocoli et lardons

Gratin avant cuisson




Les irrésistibles barres au cream cheese, chocolat et framboise de Margaret


Imaginez la scène. Je suis à une fête de départ organisée façon buffet canadien pour laquelle chacun contribue au repas. Quand le buffet de dessert est officiellement ouvert, je garnis mon assiette de gâteaux et mousses en tout genre, curieuse de goûter à toutes ces délicatesses. Hop au hasard je croque dans l’un de ces jolis carrés chocolatés et là roooooh mmmmmmhhhhh nooooooooooon siiiiiiiiiiii. Mission de fin de soirée : retrouver la personne qui les a faits et la soudoyer pour en avoir la recette ! Heureusement, je ne cherche pas longtemps et je la trouve en train de jouer allègrement avec mon fils. C’est une femme originaire de Suisse-allemande, qui fait des gâteaux à tomber, qui occupe mon fiston fatigué pendant une bonne partie de la soirée, qui m’assure que ces gâteaux sont tout bêtes à faire et qu’elle m’enverra la recette le lendemain et qui insiste pour jouer avec le petit parce que ça lui fait tellement plaisir vu qu’elle ne voit pas souvent sa petite-fille. Gentille, attentionnée, aimante : La grand-maman incarnée ! J’ai envie de la serrer dans mes bras et de passer la fin de soirée avec elle.

Et en effet, même moi qui ne suis pas douée pour la pâtisserie, j’ai trouvé que ces barres étaient drôlement faciles à faire pour un résultat vraiment pro. Succès assuré lors du prochain buffet canadien ! Merci Margaret !

Barres au cream cheese, chocolat et framboise de Margaret

Les barres au cream cheese, chocolat et framboise de Margaret… irrésistibles!

Recette pour un moule rectangulaire de 20×30 cm

Ingrédients

Pour le biscuit

Pour la garniture

Glaçage

Marche à suivre

  1. Préchauffer le four à 200°c. Beurrer le moule.
  2. Mélanger la farine, le sucre et la maïzena. Incorporer le beurre coupé en morceaux jusqu’à ce que le mélange soit grumeleux. Presser fermement la pâte au fond du moule. Glisser au milieu du four et faire cuire 15 à 17 min ou jusqu’à ce que la pâte soit légèrement dorée. Sortir du four et laisser refroidir.
  3. Etaler la confiture sur le biscuit refroidi.
  4. Concasser le chocolat blanc puis le faire fondre (bain-marie ou tout doucement au micro-ondes). Battre au fouet le cream cheese et le lait. Ajouter le chocolat blanc fondu et battre jusqu’à ce que le mélange soit lisse. Etaler uniformément sur la confiture. Mettre au frigo au moins 1h.
  5. Faire fondre le chocolat noir et le beurre (bain-marie ou tout doucement au micro-ondes), bien mélanger. Etaler le glaçage sur la garniture à l’aide d’une spatule. Laisser reposer au frais au moins 1h.
  6. Découper en petits carrés et arranger sur un plat de service. Conserver au frigo.

Presser la pâte au fond du moule

Presser la pâte au fond du moule

Farine, beurre et mesures

Farine, beurre et mesures




Poulet aux tomates et courgettes confites, ail et basilic : un petit bonheur de plat très estival


Et encore une fois Jamie Oliver a tapé dans le mille ! Et oui, c’est chez lui que j’ai déniché l’idée de ce plat incroyablement facile à faire et SI BON ! Comme souvent, j’ai quelque peu adapté la recette originale histoire qu’elle convienne à ma petite famille mais l’idée de départ est bien de lui. Des superbes couleurs, des saveurs estivales, une viande et des légumes ultra fondants mais surtout très très peu d’efforts pour un résultat vraiment top : enfant de 2 ans, homme, femme, nous sommes tous unanimes, d-é-l-i-c-i-e-u-x ! La seule difficulté de ce plat est de prévoir assez de temps pour la cuisson (min 1h30), il faut donc s’organiser en conséquence mais une fois au four, vous êtes tranquilles. Allez faites-moi confiance et tentez la recette tout bientôt, je suis certaine que vous allez être conquis !

Recette pour 4 personnesPoulet aux tomates et courgettes confites, ail et basilic: ingrédients

Ingrédients

Marche à suivre

  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Découper les tomates cerise en 2 et les tomates en 6.
  3. Découper les courgettes en 2 dans la longueur puis encore en 2 puis détailler en gros dés.
  4. Hacher les tiges de basilic et hacher grossièrement les plus grosses feuilles, laisser les petites entières.
  5. Si besoin, dégraisser un peu le poulet en ôtant partiellement la peau (là où elle est plus épaisse) – optionnel. Assaisonner le poulet (sel, poivre, un peu de cayenne) de tous les côtés.
  6. Dans un grosse cocotte ou plat à gratin assez profond, disposer la moitié des tomates, des courgettes et du basilic. Arroser d’un filet d’huile d’olive, saler, poivrer, saupoudrer d’un soupçon de cayenne et disperser les gousses d’ail entières non épluchées.
  7. Déposer ensuite les morceaux de poulet, peau vers le haut, par-dessus les légumes.
  8. Répartir le reste de tomates, de courgettes et de basilic dans le plat, en veillant à ce que les légumes ne recouvrent pas complètement le poulet (oui parce qu’on veut un peu de peau croustillante!). Assaisonner, arroser d’un filet d’huile d’olive et glisser au milieu du four pendant 1h30 à 1h45 (selon four- le poulet doit se détacher tout facilement des os).
  9. Juste avant de servir, extraire 2-3 gousses d’ail confites de leur peau, les écraser à la fourchette et les mélanger délicatement au reste.
  10. Servir avec du riz, des pâtes, de la purée de pommes de terre ou tout simplement une salade verte.

Poulet aux tomates et courgettes confites, ail et basilic

Poulet aux tomates et courgettes confites, ail et basilic

 

 

 

 

 




Gâteau au chocolat et amande (sans gluten) : l’indispensable petite robe noire en matière de gâteau


Dans une garde-robe féminine, la petite robe noire est une pièce indispensable. Simple, sobre, élégante, flatteuse pour la silhouette, elle est adéquate dans (quasi) toutes les situations. Et bien, voyez-vous, je range le gâteau au chocolat du jour dans la même catégorie : un basic à avoir absolument dans son répertoire de recettes. Simple, élégant, inratable et surtout super bon : il plaît à toutes les générations et colle à toutes les occasions. C’est notre grande sœur (pas Lil, ni Ségo, la troisième que vous ne connaissez pas!) qui m’a transmis la recette, qui elle-même l’a reçue de sa belle-sœur, qui l’a reçue de sa belle-sœur, qui l’a reçue de je ne sais qui… Bref, une recette qui a beaucoup voyagé et ça, c’est très très bon signe ! Voilà qui reflète son caractère indispensable qui te fait dire aussitôt que tu croques dedans ,,il me faut la recette de ce gâteau’’ !

Enfin, il présente un énorme avantage : il ne contient pas de farine et donc si on fait attention à choisir une poudre à lever garantie sans gluten, on dispose d’un gâteau sans gluten qui ravira vos potes coeliaques ! Que du bon ce gâteau, je vous le dis !

Recette pour un moule à manqué* de 24 cm de diamètre

IngrédientsGâteau chocolat amande (sans gluten)

Glaçage au chocolat

Marche à suivre

  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. A l’aide d’un fouet, réduire le beurre en pommade. Ajouter le sucre et mélanger.
  3. Séparer les jaunes des blancs d’œufs. Ajouter les jaunes au mélange beurre/sucre, travailler au fouet.
  4. Concasser le chocolat puis le faire fondre (bain-marie ou tout doucement au micro-ondes). Ajouter le chocolat fondu au mélange beurre/sucre/jaunes d’oeufs, bien mélanger pour homogénéiser la pâte puis laisser reposer.
  5. Battre les blancs en neige avec une pincée de sel, la poudre à lever et 1 cs de sucre.
  6. Incorporer délicatement les blancs en neige au mélange en alternant avec la poudre d’amandes : verser un peu de blancs en neige, un peu de poudre d’amandes et mélanger délicatement, procéder ainsi en 3-4 fois jusqu’à l’obtention d’un appareil homogène mais aéré.
  7. Beurrer le moule puis y verser la préparation. Glisser dans la partie inférieure du four et laisser cuire 50 min. Puis, éteindre le four, entrouvrir la porte et laisser le gâteau dedans 5min puis ouvrir la porte entièrement et laisser encore 5 min.
  8. Sortir du four et laisser le gâteau refroidir à température ambiante.
  9. Quand le gâteau est entièrement refroidi, démouler délicatement le gâteau.
  10.  Variante avec glaçage : Retourner le gâteau (le dessous devint le dessus !). Faire fondre le chocolat et le beurre, mélanger puis étaler le glaçage sur l’envers du  gâteau à l’aide d’une spatule. Laisser reposer au minimum 1h. Décorer à loisir avec chocolat blanc fondu, smarties etc

* Un moule à charnière c’est le top si vous avez ça dans vos placards!