Lemon, ricotta and blueberry pancakes


Voilà déjà plus de 9 mois que notre aventure familiale à Washington a commencé. Et avec cela, la découverte de nouveaux ingrédients (le fameux kale of course, les graines de chia, …), d’autres manières d’apprêter certains fruits et légumes (cela fera l’objet d’un prochain article), d’autres façons de concevoir les repas, les achats… Et comme dans toute expérience, il y a du bon et du moins bon. A nous maintenant d’en garder le meilleur !

Dans moins de 3 mois, nous serons donc de retour en Suisse avec plein de souvenirs dans nos bagages. Parmi eux, cette recette qui est un grand classique américain pour les brunchs du week-end.IMG_9193 

Recette pour une douzaine de pancakes

Ingrédients

Marche à suivre

  1. Dans un grand bol, mélanger la farine, le sel, la levure et le sucre. Dans un autre bol, battre l’œuf et le lait
  2. Mélanger délicatement les œufs et le lait au contenu du premier bol. Ajouter le beurre fondu, la ricotta et le jus de citron et mélanger jusqu’à l’obtention du pâte lisse.
  3. Laisser (idéalement) reposer pendant une heure.
  4. Ajouter les myrtilles à la préparation. En garder quelques unes pour la présentation !
  5. Faire chauffer une poêle avec une noisette de beurre. Verser une petite louche de pâte au milieu. Une fois que des bulles apparaissent au centre de la pâte, retourner le pancake.
  6. Servir les pancakes chauds, en formant une pile de 3 et en ajoutant une noisette de beurre sur le sommet, le tout arrosé de sirop d’érable et décoré de quelques myrtilles… Yummy !!

* En Suisse / France, la saison de la myrtille se situe entre juillet et septembre. Ici, aux USA, on en trouve toute l’année.

Où manger des bons pancakes à NY?




Granola maison amande, noix de coco et miel


A l’heure du petit-déjeuner ou du brunch, chaque institution new-yorkaise qui se respecte propose son freshly roasted granola parfait. Cela consiste en un müsli à base de flocons d’avoine et divers oléagineux agréablement croquant servi avec du yaourt et des fruits frais. C’est juste super bon. A la maison, pour les petits déjs en semaine, le granola est devenu une chouette alternative à notre habituelle crème budwig. Hop, un peu de yaourt, quelques morceaux de fruits frais et une poignée de granola qui attend sagement dans son bocal : en quelques secondes seulement on a composé un petit-déjeuner royal.

Pour mes premiers essais, je me suis tournée vers la formule de base du blog Chocolate and Zucchini. Mais je me suis vite rendu compte que les possibilités sont infinies et je m’amuse à créer un nouveau mélange quasi à chaque fournée. Au dernier Noël, j’avais offert quelques bocaux de granola et ils ont connu un franc succès. Par la suite, sœurs/belles-sœurs/belle-mère et copines m’ont demandé la recette. La voici !

Recette pour un gros bocal

IngrédientsGranola maison amande, noix de coco et miel

Marche à suivre

  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Dans un saladier, bien mélanger les flocons d’avoine, les amandes, le sésame et les épices. Verser ensuite l’huile, le miel et la vanille puis mélanger énergiquement.
  3. Etaler sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé puis enfourner pour 22 à 25min. Mélanger à mi-cuisson.
  4. Quand il est joliment doré, sortir du four et laisser refroidir complètement sur plaque. Le granola va devenir croustillant en refroidissant.
  5. Une fois refroidi, ajouter les cranberries et la noix de coco, mélanger et conserver dans des bocaux hermétiques à température ambiante. Il se conserve 3 à 4 semaines.

Servir avec du yaourt ou du lait et des fruits frais. Ou picorer tel quel pendant la journée ;)

Granola maison amande, noix de coco et miel




Crumble pommes-framboises : le dessert miraculeux


L’autre soir, mon reste de soupe à réchauffer était un peu maigre pour nous 3 et quasi plus de pain à l’horizon. Un dessert devenait donc indispensable. Mais pas assez de pommes pour faire une tarte, quelle galère ! Et là, moment intense de réflexion, puis oh illumination ! 2 pommes, un paquet de framboises au congél, pourquoi ne pas faire un crumble ?! Honnêtement, c’était tellement facile à faire et tellement bon, que je l’ai déjà refait 2 fois depuis. C’est le genre de dessert que j’adore : fruité, sucré, acidulé, croustillant, moelleux, juteux et last but not least : pas prise de tête ! Au fond, la vie entière devrait être comme cela.

Recette pour 4-5 personnes
Ingrédients

Crumble pommes framboises

Pâte à crumble

Marche à suivre

  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Eplucher et épépiner les pommes. Couper les pommes en 4 puis en lamelles.
  3. Répartir les pommes dans le fond d’un plat à gratin de taille moyenne. Saupoudrer d’une cuillère à café de sucre. Répartir les framboises encore congelées par-dessus et saupoudrer de l’autre cuillérée de sucre.
  4. Préparer votre pâte à crumble : mélanger tous les ingrédients puis les travailler du bout des doigts jusqu’à l’obtention d’une pâte grumeleuse. On a dit pas prise de tête, donc pas besoin que les ,,miettes’’ soient uniformes, au contraire !
  5. Verser la pâte sur les fruits puis enfourner une trentaine de minutes, jusqu’à ce que le crumble soit joliment doré.

Enfin, 2 solutions s’offrent à vous : soit vous vous arrêtez là (et c’est déjà bien suffisant pour être heureux) ou alors vous faites la totale et vous servez le crumble encore tiède avec un nuage de crème fouettée ou une boule de glace vanille. Et là, miracle…!

* Oui vous avez bien lu, surgelées. Je n’aurais pas osé l’affront des framboises fraîches en plein hiver, tout de même. Et surtout, pas besoin de les dégeler avant la cuisson, le jus des framboises va se déverser sur les pommes et contribue à la réussite du plat !




Mille et une feuilles aux framboises!


Vous y croyez?! Lil publie une recette!! Ohlala… Ca fait trop longtemps que je ne l’ai pas fait, j’en suis désolée!! Mais j’ai une bonne excuse: j’attends un heureux événement pour la fin de l’année et du coup entre les nausées, les coups de fatigue et la vie bien rythmée de jeune maman, je n’ai pas trouvé beaucoup d’énergie et de temps pour me consacrer à Si Bon ces derniers mois. Heureusement, nous avons pu compter sur Ségo la new-yorkaise! Merci soeurette!

Bref… La recette que je vous livre est un classique de ma belle-soeur. Cela fait plusieurs années que je me régale de son mille feuilles aux grandes occasions, mais je n’en avais encore jamais fait. Comme nous étions invités à un mariage le week-end dernier et que nous étions chargés d’amener un dessert, j’avais envie de faire quelque chose « qui en jette ». Le résultat était très réussi, bien que la photo ne le montre pas vraiment – je n’avais que mon téléphone sous la main- et il n’en est pas resté une miette! A vous de jouer!

Recette pour un beau grand mille feuilles

Ingrédients

Marche à suivre

  1. Abaisser chaque rouleau de pâte feuilletée sur une plaque à gâteau.
  2. Dans un four préchauffé à 180°C, faire cuire les abaisses de pâte tour à tour entre 10 et 15 min. en surveillant la cuisson. La pâte doit devenir légèrement brune et doit être sèche. Laisser refroidir.
  3. Pendant ce temps, fouetter la crème entière dans un grand bol au batteur  et préparer la crème pâtissière dans un autre selon les instructions sur l’emballage ou selon la recette suivie.
  4. Incorporer la crème fouettée à la crème et réserver le mélange.

Conception du mille feuilles

  1. Concevoir le mille feuilles au dernier moment de sorte que la pâte reste croquante: placer une première plaque sur un grand plat, étaler le mélange crémeux dessus, parsemer de framboises puis recouvrir à nouveau de mélange; placer une deuxière plaque, étaler le mélange dessus, parsemer de framboises puis recouvrir à nouveau de mélange; placer la troisième et dernière plaque et saupoudrer de sucre glace. Vous pouvez également opter pour un glaçage si vous souhaitez une version moins « light ».

Et voilà! Si vous souhaitez donner une touche spéciale, vous pouvez vous amuser à couper les bords à l’aide d’un couteau à pain ou le mille feuilles en tranchettes individuelles.




Tarte aux cerises délicieuse


En cuisine, il faut souvent écouter son instinct… et on obtient des résultats à la hauteur de nos attentes! Il y a quelques jours, j’avais en effet envie de douceur après une journée de travail bien chargée… J’ai donc mêlé LE fruit de saison à un mélange-certes pas très léger mais oh combien délicieux- crémeux… Forcément, le résultat était très très satisfaisant. Voici donc comment préparer cette tarte en un tour de mains et quelques minutes!

Recette pour une tarte dans un moule de 30 cm de diamètre

Tarte aux cerises

Ingrédients

Marche à suivre
  • Etaler la pâte dans un moule à tarte couvert de papier sulfurisé
  • Piquer à la fourchette le fond de tarte
  • Disposer les cerises* dans le moule
  • Dans un bol, mélanger le sucre, la farine et la crème. Verser ensuite cet appareil crémeux sur les cerises.
  • Cuire la tarte au four préchauffé à 180°C pendant une trentaine de minutes. Contrôler la fin de la cuisson. Et savourer!

* Il n’est pas nécessaire de dénoyauter les cerises: non seulement on perd du temps mais en plus les cerises rendent trop de jus. Le goût est aussi plus intact avec les noyaux… dixit la marchande de cerises du marché.