Key lime pie...un dessert au soleil de Floride


Aujourd’hui je partage avec vous un dessert typiquement américain et ultra gourmand : j’ai nommé la key lime pie. Ce gâteau, bien qu’originaire des Keys en Floride, se retrouve souvent au menu des restaurants new yorkais. Pas très étonnant car ce dessert à mi-chemin entre le cheesecake et la tarte au citron est tout simplement irrésistible! Une texture fondante sur un fond biscuité bien croquant, une crème bien sucrée avec ce qu’il faut d’acidité et de fraîcheur en arrière-fond, le tout couronné d’un nuage de crème fouettée…hum comment vous dire ?! La cerise sur le gâteau : vraiment tout simple à faire ! 

Elle se prépare traditionnellement avec les petits citrons de Key West, les Key limes… je n’en ai pas trouvé dans mon gigantesque Whole food de Tribeca, je doute donc fort que vous en trouviez sur le continent européen…pas d’inquiétude, des limes ordinaires feront bien l’affaire.

Recette pour un moule de 24cm de diamètre

IngrédientsKey lime pie

Fond biscuité

Pour la crème

Présentation

Marche à suivre

  1. Préchauffer le four à 180°. Réduire les biscuits en poudre fine grâce à un robot mixeur ou à défaut d’un robot, placer les biscuits dans un sachet zip hermétique et taper sur les biscuits avec un rouleau à pâtisserie. Verser la poudre dans un bol, ajouter le sucre, mélanger. Faire fondre le beurre puis le verser sur la poudre de biscuits. Mélanger le tout à l’aide d’une fourchette jusqu’à l’obtention d’une mixture humide et homogène.
  2. Verser la mixture dans un moule à tarte**, bien la répartir et tasser la mixture avec vos doigts de façon à ce qu’elle forme un fond de tarte régulier. Enfourner 8min, sortir du four et laisser refroidir.
  3. Prélever le zeste des limes à l’aide d’une râpe-zesteur grille fine, idéalement une microplane. Presser le jus des limes. Verser le jus et les zestes dans un bol à mixeur. Ajouter les jaunes d’œufs et battre énergiquement. Ajouter le lait condensé et battre le tout jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène et bien crémeux.
  4. Verser sur le fond de tarte et enfourner 15 min ou jusqu’à ce que le mélange ait pris. Sortir du four, laisser refroidir puis laisser reposer au frigo pendant au moins 2h.
  5. Au moment de servir, monter la crème en chantilly bien ferme. Disposer une cuillère à soupe de chantilly sur chaque part de gâteau et saupoudrer de quelques zestes supplémentaires. Fermer les yeux et savourer…

*héhé, oui vous avez bien lu, le lait condensé constitue la base de la crème… Hé je n’ai pas dit que c’était diététique, hein ? ! Ceux qui ne supportent pas les desserts trop sucrés sont priés de s’abstenir!

** un moule à charnière c’est top si vous avez.

Recette réalisée d’après cette recette et celle-ci.




Cannelés presque comme chez Moutarlier


Pour cette recette, j’ai fait appel à un invité très spécial… mon mari. Hé oui, il n’y a pas que les soeurs qui soient fans de cuisine dans la famille Si Bon… Au contraire, il s’agit même d’un pêché-mignon partagé par plusieurs membres! Voici donc, en ce dimanche pluvieux, une délicieuse recette qui devrait vous faire oublier que le printemps est déjà reparti, en embaumant d’une douce odeur toute votre maison: les cannelés bordelais, comme ceux que l’on peut manger chez Mout’ pour les connaisseurs lausannois. 

Comme j’ai offert à mon tendre un moule à mini cannelés, nous en avons fait…  des minis. Mais la recette est exactement la même que pour des grands moules, à la différence près que l’on diminue le temps de cuisson.

Recette pour une soixantaine de minis cannelés

Ingrédients

Marche à suivre

  1. Mettre dans une casserole à bouillir, le lait, le beurre et la gousse de vanille.
  2. Dans un autre récipient, fouetter ensemble la farine, le sucre, le sel et les oeufs. Incorporer à ce mélange le lait bouillant en mélangeant sans discontinuer afin d’éviter les grumeaux et d’obtenir un mélange lisse.
  3. Laisser reposer le tout pendant une heure, puis ajouter le rhum. Préchauffez votre four à 270°.
  4. Remplir vos moules à cannelés au 3/4 car la pâte va gonfler en cuisant et risque de déborder si vous remplissez complètement les moules.
  5. Enfourner et faire cuire 5 min (attention pas plus) à 300° puis au bout des 5 mins abaisser la température à 180° et laissez cuire pendant environ 1 heure (pour des grands) ou 30 min (pour des petits). Vos cannelés doivent être grillés à l’extérieur et bien moelleux à l’intérieur.
  6. Les Laisser  refroidir dans le moule quelques minutes après la sortie puis démouler et déposer sur une grille.

Recette empruntée au très inspirant blog: leboudoirgourmand.fr




Cupcakes chocolat et beurre de cacahuètes: une gourmandise en attendant Pâques


Depuis que j’ai goûté les délicieux cupcakes de nos amies Melazic* à Noël, je subis une véritable cupcakemania. Aïe aïe aïe… Et dire que nous sommes sensés observer une période de carême en ces temps austères! Ma fois, j’avoue, je craque… Je vous dévoile donc la recette et la photo des premiers cupcakes que j’ai réalisés. Comme il existe de nombreux blogs qui font la part belle à ce petit gâteau venu d’Amérique et que je ne suis pas du tout une pro des mets sucrés, je me contenterai de vous donner un mixte des recettes empruntées à Bake a cupcake et Confession d’une gourmande. N’hésitez donc pas à visiter ces sites si vous craquez vous aussi… Il existe une multitude de variantes, plus belles les unes que les autres. L’idée est de créer une base qui ressemble à la recette des cakes classiques puis d’y ajouter, en fonction des envies, un glaçage ou une crème de beurre, appelée topping dans le jargon des cupcakephiles. Ensuite, on peut laisser libre cours à son imagination en décorant de manière plus ou moins girly ou féérique ces petites bouchées gourmandes… Bref, bienvenue dans le monde des cupcakes et attention à l’addiction!

Recette pour 12 petits (ou 6 grands) cupcakes base chocolat et topping beurre de cacahuètes

Base en chocolat

  1. Préchauffez le four à 180°C .
  2. Faire fondre le beurre et le chocolat dans une petite casserole ou au micro-ondes.
  3. Dans un grand bol, mélanger les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le beurre fondu et le chocolat et mélanger de nouveau.
  4. Mélanger dans un autre saladier la farine tamisée, le sel et la levure puis l’ajouter à la préparation aux oeufs et mélanger.
  5. Verser la pâte obtenue dans des petits moules en papier (placés dans les empreintes d’un moule à muffins) ou dans des moules en silicone en en les remplissant au 2/3.
  6. Enfourner dans un four préchauffé à 180°C pour 20 à 25 minutes de cuisson (grands moules) ou la moitié (petits moules).
  7. Laisser refroidir avant de décorer.

Topping au beurre de cacahuètes

  1. Dans un saladier, fouetter le beurre mou avec le beurre de cacahouètes pendant 1 minute, jusqu’à obtenir une consistance crémeuse. Incorporer le sucre glace, puis le lait et continuer de mélanger.
  2. Mettre la préparation dans une poche à douille munie d’une douille cannelée et disposez le topping sur les cupcakes en ne faisant qu’un seul tour pour faire comme un petit nid. Ajouter des m&m’s au milieu.

* Décorations, ateliers et service traiteur cupcakes chez Melazic à Lausanne.




Yaourts maison: le début d'une grande tradition familiale?


Je ne sais pas si vous aussi vous gardez en mémoire certains souvenirs d’enfance comme des événements qui se sont produits de nombreuses fois avec un certain rituel… Et lorsque vous demandez des détails à vos parents, ils vous disent que certes vous avez effectivement mangé de la glace faite maison chaque été ou que vous êtes bien allés 2-3 fois dans ce fabuleux restaurant, mais qu’enfin cela ne s’est pas produit 1’000 fois non plus… Bref… Tout ça pour dire qu’entre imagination et souvenirs, il y a parfois un grand saut, mais qu’est-ce que c’est bon de rêver et se rappeler des souvenirs qui nous paraissent mythiques! Pour moi, les yaourts maison font partie de cette catégorie, tout comme les glaces à la fraise de notre maman ou les soirées « cinéma » où notre Papa nous passait les vidéos super8 dans le salon avec un grand projecteur.

Voilà qu’il y a quelques jours, j’ai pu me replonger dans un agérable souvenir en dégustant un savoureux yaourt nature fabriqué par le père d’une amie et servi dans un joli petit pot en verre. Bon, il faut dire que le contexte s’y prêtait bien: un chalet familial lové au fond d’un vallon enchanteur, des couleurs automnales, une veranda confortable où crépite un vieux poêle avec les Alpes et le lac en toile de fond… Le paradis!

De retour à la civilisation, j’ai couru (ou presque…) acheter des petits pots en verre Weck, du lait frais et un yaourt mère et j’ai à mon tour réalisé 6 magnifiques yaourts. Résultat: cela a été la guerre à la maison pour défendre mon butin! Petit et grand ont voulu les goûter tout de suite et il a fallu que je négocie! Et quand je vois les étoiles dans leurs yeux quand ils les savourent, je me dis que nous assistons à la naissance d’une grande tradition familiale! Voici donc la recette de base! Essayez: c’est simple, magique et tellement meilleur que n’importe quel yaourt acheté dans le commerce! Ensuite, une fois que vous vous serez fait la main, à vous d’ajouter des arômes ou des fantaisies…

Recette pour 6 yaourts de 160 ml

Ingrédients et ustensiles

  • 8 dl de lait entier pasteurisé (j’ai pris du lait bio frais de la Migros)
  • 1 yaourt nature de 125g (on m’a conseillé celui de la marque Spasseff)
  • 1 four conventionnel
  • 6 petits pots en verre avec couvercles (Weck par exemple)

Marche à suivre

  1. Mélanger le lait et le yaourt dans une casserole à feu doux jusqu’à ce qu’ils tiédissent. Pour vérifier la température, tremper un doigt et sentir que le liquide est à peine plus chaud ( 38-41°C).
  2. Verser le contenu de la casserole dans 6 petits pots en verre. Placer les couvercles.
  3. Enfourner dans un four préchauffé à 40°C pendant 2 heures. Eteindre le four et laisser ainsi, porte fermée, les yaourts pendant encore 4 à 6 heures. Au bout d’un certain temps, vérifier leur fermeté. Plus les yaourts restent au chaud, plus ils deviennent fermes.
  4. Placer les yaourts directement au frigo à leur sortie du four. Et déguster! Les yaourts se gardent une semaine à 5°C, mais auront-ils vraiment le temps de connaître le fond du frigo s’ils sont si réussis?



Délicieux quatre-quarts aux pommes


La semaine dernière, mon petit trésor fêtait ses 3 ans et nous avions la visite des cousins. Du coup, j’ai préparé un petit goûter coloré pour ces affamés. Comme j’avais déjà réalisé un gâteau au chocolat pour la grande fête avec la famille et les amis, cette fois-là j’ai tout simplement fait un quatre-quarts*. Décidément, une valeur sûre et oh combien simple! Finis les biscuits industriels, vivent les goûters 100% maison!!

Recette pour un quatre-quarts d’environ 15 cm (goûter pour 6 personnes)

Ingrédients

Marche à suivre
  1. Travailler le beurre dans une terrine.
  2. Ajouter les oeufs puis le sucre et le jus de citron et faire mousser.
  3. Ajouter la farine, le sel et la poudre à lever et mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte onctueuse.
  4. Déposer le mélange dans un moule à cake de 15 cm, insérer les lamelles de pommes et enfourner à 180°C pendant une trentaine de minutes. Surveiller la fin de cuisson à l’aide d’un couteau. La pointe doit en ressortir sèche lorsqu’il est cuit.

* Définition tirée de wikipedia: « Le quatre-quarts est traditionnellement un gâteau breton qui tire son nom du fait que les quatre ingrédients qui le composent (farine, sucre, beurre et oeufs) y sont en quantité égale (en masse), et donc représentent chacun un quart. »