Salade d’endive toute orange et mozzarella panée au sésame


Pour cette recette-là, il faut remercier ma belle-sœur ! Alors qu’on parlait cuisine sur un télésiège, elle m’a demandé ce que je servais d’habitude avec une salade d’endive. Au fond, j’y avais jamais vraiment réfléchi. Mais j’adooore ce genre de petit défi, alors ni une ni deux, j’ai songé à un accompagnement top pour une salade d’endive… Il y a 2 ans, j’avais publié la recette d’une salade d’endive au pamplemousse et sa tartinade à l’avocat, version qui m’avait vraiment plu (le mélange endive-avocat est très très délicat, je vous le recommande). Pour cette version-là, je suis restée dans la catégorie agrume mais je me suis décidée pour l’orange, avec des carottes et une divine sauce citron-miel. Pour l’accompagnement, j’ai repensé aux délicieuses bouchées de mozzarella au sésame que ma maman nous faisait souvent il y a quelques années…et franchement, c’était parfait ! Le genre de petit plat rapide et donc idéal pour un souper léger un soir de semaine ou pour une entrée légère et fraîche. Dans mes rêveries, j’ai bien sûr déjà pensé à un autre accompagnement, mais pour celui-là il faudra attendre l’année prochaine ! Et vous, qu’aimez-vous servir avec une salade d’endive ??


Recette pour 2 personnes en plat principal ou 4 personnes en entrée

Ingrédients

Sauce

Salade

Marche à suivre

  1. Préparer la sauce : mélanger énergiquement tous les ingrédients sauf l’huile d’olive. Terminer par l’huile, mélanger et laisser reposer.
  2. Ôter la base des endives, ôter le cône central, puis découper-les en rondelles.
  3. Râper la carotte.
  4. Peler l’orange à vif*, puis couper-la en 2. Ôter le blanc à l’intérieur puis découper en tranches assez fines. Réserver.
  5. Couper la boule de mozzarella en 2 puis découper en tranches d’env. 7mm.
  6. Verser le sésame dans une petite poêle sans ajouter de matière grasse et le faire dorer 1-2 min à feu vif, puis retirer du feu et y tourner de chaque côté les tranches de mozzarella, réserver sur une assiette.
  7. Mélanger les endives, la carotte, l’orange et la sauce dans un saladier.
  8. Servir la salade sur une assiette et déposer quelques tranches de mozzarella.

Bon app !

*Peler un agrume à vif signifie que vous devez retirer non seulement la peau mais aussi la membrane blanche qui entoure le fruit jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que la chair. Pour cela, il vous faut un bon couteau bien aiguisé et une planche à découper. Couper le bas et le haut du fruit assez franchement. Puis, poser le fruit droit et éplucher l’orange en restant au plus près de la chair et tourner au fur et à mesure. Hum, c’est clair ? Si jamais, il y a plein de vidéos sur le net !




Tiramisu aux fraises ou comment mettre en scène le fruit vedette saisonnier!


Spéciale dédicace pour Katia, une de nos fidèles lectrices, avec la recette de ce tiramisu aux fraises que j’ai mise au point ces dernières semaines. Comme j’adore surtout le mascarpone dans un tiramisu classique, plus que les biscuits à la cuillère imbibés, l’accent est plutôt mis sur cet ingrédient onctueux… A vous d’ajouter plus de biscuits si vous trouvez que ma recette s’éloigne trop du traditionnel tiramisu!

Recette pour 4 verrines ou un petit plat à gratin (4 personnes)

Ingrédients

Marche à suivre

  1. Battre le sucre avec les jaunes d’oeufs dans un grand bol jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le mascarpone et mélanger vivement.
  2. Monter les blancs en neige dans un autre bol et les incorporer très délicatement à la préparation.
  3. Mélanger la liqueur avec l’eau dans une assiette à soupe. Imbiber les biscuits dans ce mélange.
  4. Déposer les biscuits imbibés dans des verres ou un plat. Verser dessus la moitié de la préparation, ajouter les fraises puis le reste du mélange.
  5. Saupoudrer le tout de cacao et réserver 4h au frigo avant de déguster… les yeux fermés!

* Pour les personnes ne souhaitant pas réaliser un dessert avec de la liqueur, on peut la remplacer par du thé noir.




Pâtes surprenantes aux figues et jambon cru


Cette recette-là, devinez de qui je la tiens…

Bravo! C’était bien de ma chère soeur Ségo qui, d’après mes souvenirs, se l’était procurée il y a quelques années dans un des magazines culinaires qu’elle feuilletait dans un kiosque en attendant son train… « Si Bon » n’existait pas encore mais chiner des recettes était déjà sa grande passion! Bref, quoi qu’il en soit, cette recette est devenue un must chez nous car elle est à la fois simple et sophistiquée. Vous m’en direz des nouvelles!

Recette pour 4 personnes

Ingrédients

Marche à suivre

  1. Faire dorer les figues et l’ail pressé dans une casserole avec un peu d’huile d’olive.
  2. Mouiller avec le vin blanc et laisser mijoter quelques minutes.
  3. Ajouter la crème, saler et poivrer.
  4. Parallèlement, émincer le jambon et le faire dorer dans une poêle à l’aide d’une noisette de beurre.
  5. Servir le tout, non mélangé, sur un lit de pâtes fraîches et garnir, si le coeur vous en dit, de quelques brins de ciboulette.

Comme vous l’avez peut-être remarqué, j’ai été moins assidue ces derniers temps… Heureusement que Ségo est là avec ses super créations pour assurer la pérennité de Si Bon sur la toile! Il faut dire que je suis bien occupée depuis 2 mois par un petit bout de chou… Mais j’espère régulièrement trouver le temps et l’énergie de continuer à partager avec vous mes petits coups de coeur…




Délicieux crumble d’automne pommes et coings


Notre mère n’étant, pour des raisons d’abord médicales puis idéologiques, pas une grande fan de beurre, le crumble n’a pas fait partie de notre enfance… eh forcément, la cuisine sans beurre on s’y habitue…et il faut avouer que je l’utilise que rarement dans ma cuisine*.

Quelle chance d’avoir découvert il y a près de trois ans le blog de cleacuisine qui m’a permis de redécouvrir des classiques envisagés un peu autrement…

Comme la possibilité de faire un crumble sans beurre. Et oui c’est possible, et en plus c’est bon ! à tomber !

La preuve par ce billet

Recette pour 4 personnes

Ingrédients

Pour la pâte à crumble

Marche à suivre

  1. Verser la farine, les amandes, le sucre et le sel dans un saladier. Mélanger. Verser l’huile d’olive et travailler rapidement ce mélange entre vos doigts jusqu’à obtenir un mélange sableux. Réserver.
  2. Éplucher les coings, les couper en deux, ôter le cœur et les pépins (attention le cœur est dur, il ne faut en laisser….) puis découper en cubes. Faire de même avec les pommes, réserver séparément.
  3. Mettre les coings dans une casserole, ajouter 1dl d’eau et 2cs de sucre. Couvrir, laisser mijoter.
  4. Au bout de 25 min, ajouter les pommes et laisser mijoter encore 5min.
  5. Répartir les fruits dans un plat à gratin de taille moyenne et saupoudrer de pâte à crumble. Enfourner 20min au milieu du four à 200°.
  6. Régalez-vous ! (Il est encore meilleur le lendemain au pti déj… )

*N’ayez aucune crainte, je mets volontiers du beurre sur mes tartines… Il n’est pas question de faire de l’idéologie ici. C’est juste que j’aime essayer d’autres façons de faire… parfois plus légères !




Tarte ô pommes !


Un peu simple et facile l’idée de la tarte aux pommes, me diriez-vous… et bien figurez-vous que les statistiques disent le contraire ! Quand je prends le temps d’observer les statistiques du blog, eh bien à chaque fois je suis surprise de voir comme les recettes les plus simples (genre ,,tarte à la rhubarbe’’ sont les plus consultées !

Et cette tarte ultra simple est tout de même un ,,chouïa’’ particulière puisque la pâte maison agrémentée de poudre d’amandes rappelle le croquant d’un biscuit savoureux… Un régal à tester au plus vite !

 

Recette pour un moule à tarte d’env. 30cm de diamètre

 Ingrédients

Pour la pâte à tarte*

 

 

 

Garniture

 

 

 

Marche à suivre

  1. Mélanger farine, poudre d’amandes, sel et sucre dans une terrine, puis ajouter l’huile d’olive. Travailler en frottant le mélange entre les mains pour obtenir une masse grumeleuse (qui ressemble à du fromage râpé.)
  2. Verser l’eau, rassembler rapidement en une pâte souple (ne pas pétrir !), aplatir, couvrir et mettre au frais 20 à 30 min.
  3. Abaisser la pâte en rond sur une feuille de papier sulfurisé, glisser sur le moule et piquer abondamment le fond à la fourchette.
  4. Pendant que la pâte repose au frais, préparer les pommes : éplucher-les, enlever le centre et couper-les en rondelles assez fines.
  5. Étaler les pommes en rond sur le fond de tarte (si on se donne de la peine, ça devient vraiment joli après cuisson), ajouter quelques copeaux de beurre ou un filet d’une bonne huile d’olive plutôt douce sur les pommes, saupoudrer de sucre et de cannelle.
  6. Enfourner env. 30min dans la partie inférieure du four préchauffé à 200°.

à déguster avec une bon thé avec quelqu’un qu’on aime bien… et fermer les yeux !

 

* Je reprends mot pour mot une remarque fait dans un précédent post : ,,Les pressés utiliseront une abaisse de pâte à gâteau du commerce. Mais c’est bien dommage…car cette pâte à l’huile d’olive est d-é-l-i-c-i-e-u-s-e ! (dixit ma colloc) Et elle se prépare en 4 min chrono…du coup on a plus d’excuses ;) Si, une quand même…idéalement il faut la laisser reposer au frais une vingtaine de minutes pour pouvoir l’abaisser plus facilement…il faut donc avoir un peu de temps devant soi.’’ Eh j’ajoute : N’ayez pas peur de l’huile d’olive dans la pâte pour tarte sucrée, c’est divin !

 D’autres recettes de tartes de saison sur Si-bon!, comme la délicieuse tarte à la crème de Martine