Soupe de lentilles à la paysanne


Voici la recette d’une soupe de lentilles rustique et réconfortante qui sera parfaite pour un repas hivernal. Plus il fait moche dehors, meilleure est cette soupe ! Je n’hésite pas à en préparer une bonne quantité, ce qui me permet ensuite de congeler 2-3 portions pour un soir de grande flemme.

Recette pour env. 4 personnes

IngrédientsSoupe de lentilles à la paysanne

Marche à suivre

  1. Emincer l’oignon. Supprimer env.1/3 du vert du poireau, le couper en 2 dans la longueur, le nettoyer puis le couper en rondelles.
  2. Faire revenir l’oignon, le poireau et les gousses d’ail (pressées) dans une grande casserole dans 2 cs d’huile d’olive à feu doux env. 5 min.
  3. Pendant ce temps, éplucher la carotte, le butternut et les pommes de terre. Couper le tout en dés/rondelles d’env. 2cm et couper le fenouil en morceau de taille identique.
  4. Verser les légumes dans la casserole, ajouter les lentilles, le concentré de tomates, les tomates concassées, le bouillon de légumes chaud ainsi que les épices, saler, poivrer, porter à ébullition, couvrir et laisser mijoter env. 35min.
  5. Arroser d’un filet d’une bonne huile d’olive et servir avec une tranche de pain grillée.



Salade tiède de petits pois à la menthe…


J’ai goûté plusieurs fois des soupes glacées de petits pois à la menthe…mariage subtil et frais. J’avais envie de pois entiers cette fois-ci, ce qui m’a amenée à réaliser cette salade tiède simple et délicieuse. A servir en été avec un poisson ou une viande grillée. Quelques ingrédients dans son panier, 2 autres mains pour écosser les pois tout en papotant (si possible dehors au soleil) et hop le tour est joué. On a beaucoup aimé (l’écossage, chez moi il fait effet vacances) et surtout la salade, un régal ! Pourquoi ne pas remplacer les petits pois en cosse par des pois surgelés ou en boîte ? Car la différence de goût est nette… allez un peu de courage.

Accompagnement pour 2 personnes

Ingrédients

Marche à suivre

  1. Ecosser les pois.
  2. Mettre 1 cs d’huile d’olive à chauffer dans une casserole. Ajouter les petits pois et faire revenir 1 min. Mouiller avec l’eau, laisser cuire à feu doux et à couvert pendant 12-15min. Laisser tiédir, si possible dans un pot distinct (ça va plus vite).
  3. Pendant que les pois cuisent, émincer l’oignon en rondelles très fines. Ciseler les feuilles de menthe.
  4. Mélanger le balsamique et l’huile d’olive dans un petit saladier. Ajouter les pois, les oignons et la menthe. Saler avec la fleur de sel, poivrer, bien mélanger et c’est prêt !

*Un vrai balsamique doit « subir un vieillissement en fûts d’au moins douze ans et souvent jusqu’à vingt-cinq ans. Le vinaigre balsamique que l’on trouve dans le commerce est en général âgé de 3 à 5 ans et possède quand même un arôme puissant, mais avec une acidité très marquée. » (source http://fr.wikipedia.org/wiki/Vinaigre_balsamique). Si votre balsamique est acide, mélanger le à une petite cuillérée de sucre ou de miel. Encore une fois, on trouve sur les étals ‘’balsamiques’’ et ‘’balsamiques’’.




De jolies galettes pour le printemps : poireau, épinards et parmesan


Voici encore une super recette trouvée dans le très honorable livre Légumes faciles*. Ces galettes au bon goût de parmesan constituent une chouette alternative à un plat centré autour de la viande ou du poisson. Des œufs, du séré, du parmesan, des légumes et selon votre envie, un reste de céréale et hop avec ces galettes bien dorées et accompagnées d’une salade, vous tenez un plat idéal pour un repas complet de tous les jours. Elles ont eu du succès chez moi, j’espère que ce sera de même chez vous !

Recette pour 3-4 personnes (8 galettes)

Ingrédients

Marche à suivre

  1. Dans une poêle à fond épais, faire chauffer 1cs d’huile d’olive et faire revenir à feu moyen le poireau émincé pendant 4-5min. Ajouter ensuite les épinards, saler, poivrer, mélanger et poursuivre la cuisson 2 min. Laisser refroidir légèrement le mélange hors de la poêle.
  2. Essuyer cette dernière avec du papier absorbant.
  3. Battre les œufs, le jaune d’œuf, et le séré dans un saladier. Ajouter le parmesan, le quinoa (ou autre), un peu de noix de muscade râpée, saler, poivrer. Incorporez la préparation aux légumes.
  4. Faire chauffer 1cs d’huile d’olive dans la poêle, constituer délicatement**** 4 galettes au fond de la poêle avec une cuillère (utiliser un ramequin pour mesurer la quantité et constituer la forme des galettes dans la poêle) et laisser cuire à feu moyen. Retourner les galettes au bout de 3-4 min environ à l’aide d’une spatule bien plate. Attention, il faut retourner les galettes seulement une fois que le fond a pris et qu’elles sont bien dorées…pas avant sinon ce sera la cata! Laisser dorer encore 2-3min. Transférer les galettes sur un plat préchauffé et procédez de même avec le reste d’huile d’olive et l’appareil à galettes. Servir avec une salade.

* »Légumes faciles », édition Marabout, p. 69. Vous me connaissez maintenant, j’ai bien sûr changé 2-3 ingrédients ou quantités par rapport à la recette de base. Je vous la donne telle que je l’ai faite en vous indiquant en italique la recette originale.

** Je voulais des galettes qui aient un peu de consistance c’est pourquoi j’ai opté pour le quinoa déjà cuit. Les pignons apporteront du croquant en revanche pas de tenue… Vous pouvez remplacer le quinoa par du millet déjà cuit, du son d’avoine, des flocons de quinoa, riz etc. Ou encore ne pas mettre de céréale, c’est aussi possible.

*** Les jeunes pousses sont des feuilles d’épinards qui sont souvent plus tendres et plus lisses que les grosses feuilles d’épinards. Vous pouvez bien sûr prendre des feuilles d’épinards communes mais il sera préférable de les équeuter (leur tige est très fibreuse) avant de les cuisiner.

**** Alternative bien plus facile quand on possède des cercles à œufs ou à pâtisserie: déposer les cercles sur le fond de la poêle et verser de l’appareil dans chaque cercle. Laisser cuire 2-3 min, ôter les cercles et retourner les galettes. Pour info, j’ai fait les 8 galettes sans cercle et elles ont toutes tenu, c’est donc possible ;)




Salade d’endive toute orange et mozzarella panée au sésame


Pour cette recette-là, il faut remercier ma belle-sœur ! Alors qu’on parlait cuisine sur un télésiège, elle m’a demandé ce que je servais d’habitude avec une salade d’endive. Au fond, j’y avais jamais vraiment réfléchi. Mais j’adooore ce genre de petit défi, alors ni une ni deux, j’ai songé à un accompagnement top pour une salade d’endive… Il y a 2 ans, j’avais publié la recette d’une salade d’endive au pamplemousse et sa tartinade à l’avocat, version qui m’avait vraiment plu (le mélange endive-avocat est très très délicat, je vous le recommande). Pour cette version-là, je suis restée dans la catégorie agrume mais je me suis décidée pour l’orange, avec des carottes et une divine sauce citron-miel. Pour l’accompagnement, j’ai repensé aux délicieuses bouchées de mozzarella au sésame que ma maman nous faisait souvent il y a quelques années…et franchement, c’était parfait ! Le genre de petit plat rapide et donc idéal pour un souper léger un soir de semaine ou pour une entrée légère et fraîche. Dans mes rêveries, j’ai bien sûr déjà pensé à un autre accompagnement, mais pour celui-là il faudra attendre l’année prochaine ! Et vous, qu’aimez-vous servir avec une salade d’endive ??


Recette pour 2 personnes en plat principal ou 4 personnes en entrée

Ingrédients

Sauce

Salade

Marche à suivre

  1. Préparer la sauce : mélanger énergiquement tous les ingrédients sauf l’huile d’olive. Terminer par l’huile, mélanger et laisser reposer.
  2. Ôter la base des endives, ôter le cône central, puis découper-les en rondelles.
  3. Râper la carotte.
  4. Peler l’orange à vif*, puis couper-la en 2. Ôter le blanc à l’intérieur puis découper en tranches assez fines. Réserver.
  5. Couper la boule de mozzarella en 2 puis découper en tranches d’env. 7mm.
  6. Verser le sésame dans une petite poêle sans ajouter de matière grasse et le faire dorer 1-2 min à feu vif, puis retirer du feu et y tourner de chaque côté les tranches de mozzarella, réserver sur une assiette.
  7. Mélanger les endives, la carotte, l’orange et la sauce dans un saladier.
  8. Servir la salade sur une assiette et déposer quelques tranches de mozzarella.

Bon app !

*Peler un agrume à vif signifie que vous devez retirer non seulement la peau mais aussi la membrane blanche qui entoure le fruit jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que la chair. Pour cela, il vous faut un bon couteau bien aiguisé et une planche à découper. Couper le bas et le haut du fruit assez franchement. Puis, poser le fruit droit et éplucher l’orange en restant au plus près de la chair et tourner au fur et à mesure. Hum, c’est clair ? Si jamais, il y a plein de vidéos sur le net !




Saga de Noël suite : 3 idées pour un apéro original


Eh ben oui je publie ces recettes un peu tard mais je ne suis pas assez assidue pour tester mes recettes festives les semaines qui précédent les fêtes…je suis plus du genre cuisine spontanée et zou ! Mais je suis sure que vous trouverez une occasion pour les tester avant Noël 2011 ! Bon venons-en à nos petites bouchées : pour l’apéro du 24 décembre dont j’avais la charge, je voulais quelque chose de frais, léger, original, un peu festif et surtout je voulais utiliser mon Kisag… Après réflexions et pérégrinations gustatives, ça a donné ça : espuma de chou-fleur et croquant de bacon, barquette d’endive au tartare d’avocat-poire et blinis de sarrasin saumon fumé et crème à l’aneth…

Ps : les photos arrivent…

Recettes pour 6-7 personnes en apéritif

Espuma de chou-fleur et croquant de bacon

Une recette aérienne dans laquelle le goût tout doux du chou-fleur se marie très bien avec le salé du bacon. En plus c’est vraiment joli servi en verrines…

Ingrédients (un siphon est nécessaire)

Marche à suivre

  1. Séparer les bouquets du chou-fleur, passer-les sous l’eau puis mettre dans une casserole. Mouiller avec l’eau, ajouter le fond de veau, porter à ébullition puis cuire à découvert 15 minutes (le chou-fleur doit être très tendre).
  2. Mixer finement la préparation, ajouter un peu de sel, du poivre et un peu de noix de muscade.***
  3. Ajouter l’agar agar, porter à ébullition la préparation mixée puis laisser cuire 1 minute en remuant constamment à l’aide d’un fouet.
  4. Passer à travers un tamis fin (ou dans une passoire fine en poussant la préparation à l’aide du dos d’une cuillère à soupe) puis laisser refroidir dans un pot à bec verseur.
  5. Quand la préparation est bien froide, verser dans un siphon à chantilly, percuter la cartouche et réserver le siphon au frigo en le plaçant à l’horizontale.
  6. Couper les tranches de bacon en 2, les faire dorer à sec dans une poêle anti-adhésive jusqu’à qu’elles soient bien croustillantes. Réserver sur du papier absorbant.
  7. Au moment de servir, dresser l’espuma dans des petites verrines, arroser d’un léger filet d’huile de noix, décorer avec des croquants de bacon.

*du bouillon de légumes ou poule conviendra aussi

** 35% de matière grasse

*** L’espuma sera servi froid, vous devez donc assaisonner suffisamment sachant que le froid a tendance à atténuer les arômes…

Barquettes d’endive – tartare d’avocat et poire

Poire-avocat, un mélange vraiment savoureux…

Marche à suivre

  1. Mélanger le jus de citron, l’huile d’olive, le miel, le gingembre, le sel et le poivre.
  2. Peler les poires, enlever leur centre et les pépins puis couper-les en petits dés. Couper l’avocat en petits dés.
  3. Mélanger les dés de poire et d’avocat à la sauce.
  4. Couper la base dure des endives, ôter le cône central. Détacher chaque feuille.
  5. Farcir les feuilles d’endive d’une cuillérée du tartare d’avocat et poire. Garnir chaque barquette d’un à deux copeaux de parmesan.

Blinis de sarrasin saumon fumé et crème à l’aneth

Des blinis sans gluten ultra rapide + digeste pour un apéro classique qui fait toujours plaisir

Ingrédients

Pour la pâte à blinis (j’avais déjà publié la recette ici)

Pour la garniture

Marche à suivre

  1. Mélanger tous les ingrédients de la pâte énergiquement. Ajouter le blanc d’œuf et mélanger délicatement.
  2. Faire cuire des blinis de sarrasin d’un diamètre de 4-5-cm dans un poêle dans un peu d’huile d’olive. Faire cuire à feu vif env. 2 min de chaque côté. Réserver.
  3. Mélanger tous les ingrédients de la sauce.
  4. Déposer une cuillérée de sauce sur chaque blini, garnir d’un peu de saumon fumé et servir sans attendre.

Remarque : vous pouvez cuire à l’avance les blinis, préparer la sauce et dresser le tout au dernier moment.