Soupe veloutée de brocoli

Les arbres se parent de leurs plus belles couleurs, les habits d’été sont rangés, on commence à sortir les pulls d’hiver et on a envie de manger quelque chose de chaud le soir. L’automne est bien là ! Voilà une soupe légère et pourtant agréablement crémeuse qui convient parfaitement en cette période. A déguster avec un bon fromage et une tranche de pain ou pourquoi pas une tarte aux pommes en dessert. Et si je vous dis qu’en plus vous vous faites du bien ? Et oui, le brocoli c’est un atout antioxydant, un peu comme son cousin le KALE qui est devenu la star des légumes à New York !

IngrédientsSoupe veloutée de brocoli

  • 1 petit oignon ou 2 échalottes
  • 1cs d’huile d’olive
  • 1 brocoli (env.400g)
  • 1-2 pomme(s) de terre
  • 8dl d’eau bouillante
  • 4cs de lait ou demi crème ou 1 portion de fromage frais
  • sel, poivre
  • noix de muscade

Marche à suivre

  1. Hacher grossièrement l’oignon.
  2. Dans une casserole, faire suer l’oignon dans l’huile d’olive à feu doux.
  3. Pendant ce temps, préparer vos légumes : éliminer la base du trognon du brocoli ainsi que les éventuelles feuilles. Découper le trognon restant en rondelles moyennes et détacher les bouquets. Peler la pomme de terre et découper en petits morceaux.
  4. Au bout de 3-4min, ajouter le brocoli et la pomme de terre, couvrir d’eau, saler généreusement, porter à ébullition et laisser cuire à mi-couvert pendant 20-25 minutes jusqu’à ce que les légumes soient très tendres.
  5. Ajouter la crème ou le fromage frais, poivrer, saupoudrer de noix de muscade puis mixer le tout jusqu’à obtention d’une soupe bien lisse. Rectifier l’assaisonnement puis servir immédiatement.

Astuces

- Vous pouvez aussi préparer à l’avance cette soupe mais attention de la réchauffer à feu très très doux.

- Pour une variante plus gourmande, garnir de champignons frais poêlés à l’huile d’olive ou de noisettes concassées dorées à sec dans une poêle.

Gigot de lotte comme en Bretagne

lotte

A défaut d’être allée en Bretagne cet été, je m’inspire de la cuisine de nos vacances et plonge dans de savoureux souvenirs… En plus, là où je fais mes courses à  Washington, la poissonnerie est plutôt bien achalandée et les produits nettement meilleur marché qu’en Suisse. Du coup, on peut facilement s’offrir des festins de rois! Afin de fêter dignement l’anniversaire de mon cher et tendre, j’ai préparé un met inspiré par ma maman, encore elle! Je crois que tous les ingrédients y étaient, par contre je me suis permise un écart avec l’accompagnent traditionnel. J’ai tenté des patates douces, puisque c’est une tubercule qu’on trouve fréquemment ici. Résultat: pas mal du tout!

Recette pour 4 personnes

Ingrédients

  • 1 queue de lotte désossée et sans peau (environ 1.2 kg)
  • 8 tranches de lard à griller
  • 2 gousses d’ail
  • 1 dl de vin blanc
  • huile d’olive
  • un petit bouquet de thym
  • poivre du moulin
  • fleur de sel

Marche à suivre

  1. Faire chauffer le four à 180°C.
  2. Rincer la lotte et la sécher à l’aide de quelques feuilles de papier ménage.
  3. Eplucher les gousses d’ail et les couper en quartier.
  4. Inciser à l’aide d’un petit couteau la lotte en différents endroits et y placer les bouts d’ail. Répartir les petites branches de thym. Envelopper la lotte avec les tranches de lard (= barder) et si nécessaire ficeler.
  5. Placer la lotte dans un grand plat allant au four. L’arroser d’un filet d’huile d’olive et de vin blanc et enfourner. En cours de cuisson, arroser avec le jus de temps en temps. La cuisson varie selon le poids de la lotte et le type de four. Compter environ 20-25 minutes pour un kg. La lotte doit être dorée mais encore juteuse et être servie aussitôt.
  6. Couper le gigot  en tranches de 2-3 cm d’épaisseur et dresser sur assiette, accompagné comme sur ma photo de patates douces et d’un petit verre de Chardonnay.

Bon appétit!

Carbonara aux courgettes

Aujourd’hui on va parler Pasta alla Carbonara. Mais je vous préviens, les puristes adeptes de LA recette traditionnelle seront outrés. Alors zou sortez et revenez pour la prochaine recette !

Bon, vous qui me lisez encore, j’ai envie de vous faire découvrir les pâtes Carbonara  façon Jamie Oliver. Parce que en plus des ingrédients de la recette originale (œufs, lardons, pecorino romano/parmiggiano, poivre noir), Jamie a eu la bonne idée d’ajouter des morceaux de courgette et du thym. Et honnêtement, c’est trop bon ! C’est le genre de plat qui met tout le monde d’accord – des tous petits aux plus grands : il y a ce qu’il faut de légumes, de cochonnaille, de saveur…  mmh un vrai régal. 

Recette pour 3 personnesCarbonara aux courgettes

Ingrédients

  • 3 petites courgettes (450g)
  • 6 belles tranches de bacon (ou 1 paquet de lardons)
  • Une dizaine de branches de thym frais
  • 250g de pâtes penne
  • 50ml de crème entière
  • 2 jaunes d’œufs
  • 1 petite poignée de parmesan râpé (env 40g)
  • Poivre noir, sel

Marche à suivre

  1. Faire bouillir de l’eau dans une grosse casserole.
  2. Couper les courgettes en 2 dans la longueur, ôter le gros des pépins à l’aide d’une cuillère à café (pas besoin si il s’agit de petite courgette). Puis, découper les tronçons en tranches assez épaisses, de biais, de façon à ce que les morceaux de courgette ressemblent plus ou moins aux penne.
  3. Découper le bacon en lamelles.
  4. Jeter les penne dans l’eau, saler et laisser cuire selon les indications du paquet.
  5. Dans un bol, bien mélanger les jaunes d’œuf avec la crème et la moitié du parmesan à l’aide d’une fourchette. Saler légèrement, poivrer, réserver.
  6. Faire chauffer une large poêle (35 cm de diamètre- avec ma nouvelle poêle en fonte c’est juste le top! ), ajouter un filet d’huile d’olive, y jeter le bacon et le faire dorer 2-3min. Puis, ajouter les courgettes, poivrer généreusement, effeuiller le thym au-dessus de la poêle et faire sauter le tout à feu vif tout en remuant régulièrement jusqu’à ce que les courgettes soient bien dorées et tendres à l’intérieur (env. 6min de cuisson).
  7. Attention étape cruciale à effectuer consciencieusement selon les indications ci-dessous sinon vous risquez de louper la recette (dixit Jamie !) : le secret est d’agir rapidement. Quand les pâtes sont cuites, les égoutter tout en récupérant un peu d’eau de cuisson. Immédiatement, verser les pâtes dans la grande poêle avec les courgettes et le bacon, bien mélanger et retirer la poêle du feu. Puis, verser d’un coup la sauce dans la poêle ainsi qu’une bonne louche d’eau de cuisson des pâtes et bien remuer. Ne plus remettre sur le feu sinon les jaunes vont coaguler ! Saupoudrer du reste de parmesan, mélanger et servir aussitôt dans des assiettes creuses préchauffées.

Lil est de retour, depuis DC!

DC StreetAprès des mois d’absence, me revoilà ENFIN sur Si Bon… Il faut dire qu’il y a eu passablement de changements dans ma vie ces derniers mois! Je vis en effet à Washington DC avec ma famille depuis la mi-juin! Du coup, déménagement, chamboulement, perte des repères, hôtel, pas de cuisine digne de ce nom, pas de connexion internet… Bref… Maintenant nous voilà bien installés dans une jolie maison avec une cuisine toute neuve et de la place pour recevoir! Quel plaisir j’ai ces jours à retrouver mes petits ustensiles et mes livres de recettes sortis des cartons! Du coup, je n’arrête pas de mitonner des bons petits plats pour mes 3 chéris! 

Je me réjouis d’avoir à nouveau plus de temps pour créer, photographier, imaginer, visiter, déguster… et partager avec vous sur Si Bon! Merci à Ségo d’avoir pris le relais ces derniers mois et de nous avoir gâtés, comme elle sait si bien le faire! Merci à vous, fidèles lecteurs, de continuer à nous suivre! Vive la cuisine, vive Si Bon et vive notre nouveau départ qui pourrait bien être accompagné de quelques surprises d’ici peu… Place maintenant à un bon petit plat, avec ce risotto vert parfait pour l’été, pluvieux ou non :-)

Risotto vert comme à … Québec!

IMG_8717Vendredi passé, pour notre dernière soirée au Québec, nous sommes allés dans un petit bistro que nous indiquait le fameux Guide du Routard. Bien nous en a pris! Nous avons été enchantés, aussi bien par l’esprit du lieu que par ce qui se trouvait dans nos assiettes! Du coup, ce soir, je partage mes souvenirs du Clocher Penché avec vous! Un risotto rond en bouche, navigant entre terre et mer, avec une pointe de citron. Il se trouve que c’était le plat de mes enfants, mais je l’ai trouvé tellement délicieux que j’ai fini leur assiette jusqu’au dernier grain de riz :-)… Vous connaissez désormais mon penchant pour les risottos… Si vous doutez encore, cliquez sur “risotto” dans les mots-clefs et vous comprendrez!

Recette pour 4 personnes

Ingrédients

  • 300 g de riz Arborio
  • 1 dl de vin blanc
  • 2 cs d’huile d’olive
  • 1 l de bouillon de légumes
  • jus d’un 1/2 citron
  • 1/2 oignon jaune
  • 2 petites courgettes
  • une vingtaine de haricots verts (les miens étaient surgelés)
  • 3 poignées de ruccola fraîche
  • 250 g environ de petites crevettes cuites
  • 4 fines tranches de lard
  • 1 branche de thym frais
  • poivre

Marche à suivreRisotto Québec style

  1. Eplucher puis émincer l’oignon. Couper les courgettes en dés et les haricots en tronçons de 3 cm.
  2. Chauffer l’huile d’olive dans une casserole. Faire revenir l’oignon 2 minutes à feu doux puis ajouter le riz. Le mélanger à feu vif 2 minutes. Mouiller avec le vin blanc, laisser évaporer.
  3. Parallèlement, griller le lard dans une poêle et réserver.
  4. Ajouter au fur et à mesure le bouillon chaud dans la casserole, en remuant régulièrement. Laisser cuire environ 8 minutes puis ajouter les courgettes, les haricots verts, le jus de citron et le thym*. Après environ 8 minutes, ajouter les crevettes. Au bout de 10 minutes, incorporer le lard, goûter et assaisonner de poivre.
  5. Hors du feu, incorporer la ruccola et le parmesan. Couvrir et laisser reposer 2 minutes avant de servir.

Infos

Bistrot Le Clocher Penché

203, rue Saint-Joseph Est

Québec (Qc) 

Cananda

www.clocherpenche.ca

* Le risotto original contenait des petits pois, du choux kale et du basilic mais je me suis permise des petites altérations. Selon vos envies, varier vous aussi de légumes verts!

Salade de melon, avocat et mozzarella…une salade aux saveurs inattendues !

C’est LA salade été 2014 chez notre mère. Elle a surpris tous ses convives de l’été avec ce mélange coloré et totalement inattendu. D’abord sceptiques, nous avons tous été conquis. La salade est toute simple à faire mais demande des ingrédients bien sélectionnés et murs à point. C’est frais, fruité et léger, que demander de mieux en été ?! 

Recette pour 2 personnes en plat ou 4 en entréeSalade melon, avocat et mozzarella

Ingrédients

  • 1 petit melon bien parfumé (type charentais jaune)
  • 1 avocat
  • 1 boule de mozzarella
  • 1 citron
  • ½ bouquet de basilic
  • sel, poivre

Marche à suivre

  1. Epépiner le melon, le peler et couper la chair en gros dés.
  2. Couper l’avocat en 2, ôter le noyau et la peau et couper la chair en gros dés.
  3. Couper la mozzarella en dés.
  4. Effeuiller le basilic, ciseler et incorporer à la salade.
  5. Ajouter le jus du citron. Parsemer de fleur de sel, poivrer, remuer. Et voilà, c’est déjà fini !

Astuce

Pour une variante entrée ou apéro sympa, former des boules d’avocat et melon à l’aide d’une cuillère parisienne. Utiliser 1 paquet de mozzarelline (billes de mozzarella). Servir dans des verrines.

Cette salade est inspirée d’une recette du Migros magazine du 7 juillet 2014, p.48.

Citronnade maison

J’ai découvert la citronnade faite maison à New York et me régale chaque été de cette boisson agréablement acidulée. Tout café new yorkais qui se respecte propose de la homemade lemonade. Certains s’amusent même à varier les goûts en ajoutant de la pulpe de fraise, de framboise ou des herbes aromatiques… Si la limonade a la côte à New York en été, c’est bien parce que c’est LA boisson rafraîchissante par excellence. Le secret d’une citronnade réussie ? Le simple syrup… vous verrez, c’est tout simple !

Recette pour env. 1l de citronnade (4 personnes)Citronnade maison

Ingrédients

  • 120 g de sucre
  • 250 ml d’eau
  • 250 ml de jus de citron (4 à 6 citrons)
  • 600ml d’eau
  • Une douzaine de feuilles de menthe

Marche à suivre

  1. Faire chauffer le sucre et 250 ml d’eau dans une casserole sur feu doux et remuer avec une spatule jusqu’à ce que le sucre soit entièrement dissous. Laisser refroidir.
  2. Presser le jus de 4 à 6 citrons pour obtenir 250 ml de jus.
  3. Verser le sirop de sucre dans un pichet, ajouter le jus de citron filtré, 600 ml d’eau et les feuilles de menthe.
  4. Mettre au frais min. 1-2 heures. Servir bien frais accompagné de glaçons et de rondelles de citrons.

Astuces

- Vous pouvez choisir de filtrer ou non le jus de citron.

- Remplacer les 600ml d’eau par de l’eau gazeuse et vous obtiendrez une limonade pétillante.

- Ajouter des fraises ou framboises passées au mixeur pour une variante fruitée.

- Remplacer la menthe par du basilic.

- Servir avec de jolis glaçons garnis… tellement simple à réaliser et effet ,,waou” garanti. Pour cela, il vous faut tout simplement déposer une framboise, des rondelles de citron ou des feuilles de menthe dans chaque compartiment à glaçon. Verser l’eau et placer au congélateur pour quelques heures.

 

Citronnade et glaçons garnis

Salade fraîcheur aux vermicelles de riz, crudités et poulet

Plusieurs personnes m’ont déjà demandé la recette de ma salade aux vermicelles de riz, il est donc temps de la mettre sur si bon et la partager avec vous chers lecteurs. Vous aimez les rouleaux d’été ? Moi j’en raffole ! Ceux-ci m’ont directement inspiré cette délicieuse salade légère, parfumée et ultra rafraîchissante… des saveurs qui rappellent fortement les rouleaux frais mais moins de travail, yupie ! Je vous conseille de déguster cette salade un soir de grande chaleur…vous allez être comblés.

Recette pour 3-4 personnesSalade fraîcheur aux vermicelles de riz, crudités et poulet

Ingrédients

  • 2-3 carottes
  • ½ concombre
  • 3 oignons frais
  • ½ botte de menthe ou coriandre
  • 2 blancs de poulet ou 16 crevettes Tiger
  • 125g de nouilles de riz fines (vermicelles)

Sauce

  • le jus d’un citron vert
  • 1 petit pouce de gingembre frais
  • 4cs de tamari/sauce soja
  • 1 pointe de purée de piment (sambal)
  • ½ cc de sucre
  • 3cs d’huile de sésame

Marche à suivre

  1. Cuisson des blancs de poulets* : les faire revenir à feu vif dans une poêle dans un peu d’huile d’olive pendant env. 5 min. Baisser le feu, retourner les blancs de poulet et poursuivre la cuisson une dizaine de minutes (adapter durée de cuisson selon épaisseur…). Une fois qu’ils sont bien cuits, les découper en tranches fines, saler et poivrer généreusement, réserver.
  2. Eplucher les carottes et les découper en fines rondelles (idéalement avec mandoline ou râpe électrique) ou les passer à la râpe à rösti.
  3. Eplucher le concombre, le couper en 2 dans la longueur, épépiner avec un petite cuillère et découper en rondelles.
  4. Découper les oignons en rondelles, ciseler la menthe.
  5. Préparer la sauce : éplucher le gingembre, râper-le finement. Mélanger tous les ingrédients de la sauce en terminant par l’huile, bien remuer.
  6. Faire bouillir de l’eau dans une casserole puis retirer la casserole du feu. Plonger les vermicelles de riz dans l’eau bouillante et laisser tremper 3-4min. Verser dans une passoire, rincer à l’eau froide, égoutter puis essorer en pressant délicatement les vermicelles entre vos mains. Mettre dans un saladier et couper les vermicelles à l’aide de ciseaux.
  7. Ajouter les crudités, les morceaux de poulets, les herbes et les oignons aux vermicelles. Verser la sauce, bien mélanger et mettre au frais min. 30min.

* Si vous utilisez des crevettes, il faut réduire la durée de cuisson. Faire rôtir env. 1min 30 de chaque côté, selon taille des crevettes.

Tartine aux asperges rôties et ricotta

Vous aviez été nombreux à vous régaler avec la recette de tartine rose publiée il y a 4 ans. Voici une nouvelle idée de tartine printanière et savoureuse qui nous a fait craquer. Je n’avais jamais cuit les asperges de cette façon mais je me suis laissée inspirée par la recette d’un nouveau livre dans laquelle les asperges sont rôties au four… et j’ai été agréablement surprise ! Rôties à l’huile d’olive avec de l’ail, des herbes et du zeste de citron, les asperges deviennent étonnamment fondantes et surtout très parfumées. Elles se marient à merveille avec la douceur de la ricotta. Allez, vous croquer ?

Recette pour 2 personnes en plat

IngrédientsTartines asperges rôties et ricotta

  • 1 petite botte d’asperges vertes locales
  • 2cs d’huile d’olive
  • 1 belle gousse d’ail
  • quelques brins de thym frais
  • le zeste d’un ½ citron
  • sel, poivre
  • 4 tranches de pain assez épaisses (l’idéal : boule au levain ou campagne, paillasse carrée)
  • 6 à 8 cs de ricotta
  • huile d’olive, jus de citron
  • sel, poivre

 

Marche à suivre

  1. Préchauffer le four à 220°.
  2. Supprimer les extrémités des asperges (2-3cm), éplucher le tiers inférieur. Déposer les asperges sur une plaque allant au four. Arroser de 2 cs d’huile d’olive, saler, poivrer, et prélever le zeste du demi citron directement au-dessus des asperges.
  3. Eplucher la gousse d’ail, émincer-la finement et verser sur les asperges. Ajouter les brins de thym, bien mélanger le tout. Glisser dans le four et laisser rôtir 17 à 20min (selon taille asperges).
  4. Pendant ce temps-là, couper le pain en tranches assez épaisses, tartiner-les généreusement de ricotta. Saupoudrer de fleur de sel, poivrer.
  5. Une fois les asperges cuites, découper-les en 2 ou en 3 puis disposer les morceaux sur les tartines de ricotta. Assaisonner d’un trait de jus de citron et d’un filet d’huile d’olive (ou encore mieux d’huile d’olive au citron, miam merci Annick! ) et servir accompagné d’une petite salade.

Astuces

- Pour un premier date ou tout événement lors duquel on veut avoir plus ou moins bonne façon, je conseille de découper les asperges en grosses rondelles. Découper en 2 comme sur la photo c’est très esthétique mais c’est assez dangereux à manger.

- Vous pouvez réaliser une chouette variante ‘’apéro’’ de cette en tartine en utilisant des tranches de baguette. Les quantités listées ci-dessus servent alors 4-5 personnes.

Asperges vertes gratinées au parmesan et jambon cru

La saison des asperges bat son plein… et voici une recette pour en profiter! Découverte l’année passée, je l’avais faite à plusieurs reprises pendant la saison des asperges tant elle était rapide à réaliser et délicieuse. Mais, à cette même époque, nous accueillions notre petit bout de chou, je n’avais donc pas eu le temps ni l’énergie de la publier. En voyant les premières asperges locales arriver, je m’en suis souvenue et me suis empressée de la refaire. Par contre, impossible de me souvenir où j’avais trouvé l’inspiration pour cette recette ! Un magazine ? Saison.ch ? Ma tête ? Aucune idée ! Les ingrédients, eux, sont restés gravés dans ma mémoire…ouf. 

Recette pour 2-3 personnes en plat principal

IngrédientsAsperges gratinées

  • 1 botte d’asperges vertes locales
  • 1.2dl de crème entière
  • 5-10 tranches de jambon cru
  • 3cs de parmesan râpé
  • sel, poivre

Marche à suivre           

  1. Préchaufer le four à 220° en mode grill.
  2. Couper les extrémités des asperges (2-3cm) et éplucher le tiers inférieur.
  3. Plonger les asperges entières dans une casserole remplie d’eau bouillante et laisser cuire 6min*. Vider l’eau des asperges, bien les égoutter et les verser dans un plat à gratin rectangulaire, saler poivrer.
  4. Faire des épluchures de jambon cru avec vos mains puis les répartir sur les asperges.
  5. Verser la crème, saupoudrer de parmesan. Enfourner et laisser gratiner env.10min.

Servir avec du riz**. Oui je vous avais prévenus, super rapide !!!

*Indication de cuisson pour des asperges de calibre moyen. Si elles sont fines, réduire à 4min et en général pas besoin d’éplucher.

**Mon chéri me souffle une belle idée : servir en entrée avec un peu de pâte feuilletée façon feuilleté, ça doit être top.